Uncategorized

7 avril 2018

Charles Pépin dans Boomerang

Si vous avez 30 minutes devant vous, je vous invite à cheminer avec Augustin Trappenard et le philosophe Charles Pépin sur le sentier de la confiance en soi.
J’ai retenu 2 concepts qui m’ont paru profondément gestaltistes…
J’ai aimé l’idée de ne pas chercher cette confiance en soi, en soi, mais dans la rencontre avec le monde… le contact ? Ce déplacement géographique du soi, qui ne serait pas profondément enfoui en nous mais dans la rencontre, est gestaltiste en diable ne trouvez-vous pas ? Les exemples de Charles Pépin sont divertissants, parlants et nourrissants.
Le philosophe nous invite aussi à trouver la confiance en soi dans notre présence au monde plus que dans l’accumulation de compétences ou de savoirs. Cela a été une révélation pour moi dans l’approche de la Gestalt-analyse, un art de vivre dans toutes les assertions de cette expression.
Je ne présente ici que 2 éléments de cette riche exploration que je vous invite à vivre et je serais heureuse de partager ce qui vous a parlé dans ce moment…
Bonne écoute, et à vos commentaires !!!
Myriam Lafaille, membre de l’AFGA
Cliquer sur: